Utiliser les réseaux sociaux pour raconter des histoires | Dossche Mills

Utiliser les réseaux sociaux pour raconter des histoires

Quelques conseils utiles en un coup d'œil

Savoir comment mettre en récit une histoire est une chose. Pour captiver les clients, il est important de bien la communiquer. Les réseaux sociaux – Twitter, Facebook, Instagram – sont des outils précieux pour cela. Que vous choisissiez l'un ou l'autre ou les trois, il est important que vous communiquiez régulièrement quelque chose de nouveau. Mais pas trop souvent non plus. Maximum un post par jour, minimum un ou deux par semaine.

Les réseaux sociaux sont interactifs

Les réseaux sociaux ont une grande différence par rapport aux médias traditionnels : la communication fonctionne dans les deux sens. Raconter des histoires sur les réseaux sociaux est un phénomène interactif. Un grand nombre de vos clients sont probablement actifs sur les réseaux sociaux. En dialoguant avec eux via un compte Twitter ou une page Facebook, vous pourrez les impliquer dans vos histoires. De ce fait, vos messages susciteront incontestablement un grand nombre de réactions. Ne laissez pas passer cette opportunité, réagissez toujours, que le message soit positif ou négatif. 

Gérer les messages négatifs

Il peut arriver que vous receviez des messages négatifs. Ne réagissez pas immédiatement, réfléchissez à une approche positive. Les clients peuvent réagir ainsi parce qu'ils ont eu une expérience négative en magasin ou qu'ils ont testé votre produit à un mauvais moment. Essayez de dialoguer en priorisant une approche solution. La plupart des clients vous seront reconnaissants de cette attention. N'éliminez aucun commentaire hormis les cas où « les limites de la bienséance » sont franchies.  

Exemple :
Réaction du client : Les pistolets frais que j'ai achetés étaient pâteux et avaient mauvais goût.
Réaction du boulanger : Cher client, nous sommes désolés d'apprendre que nos pistolets ne vous ont pas plu. Lorsque nous les mettons en sachet, il est important que le sachet reste ouvert. Il est possible que notre vendeuse ait fermé le sachet par erreur. Nous nous excusons pour le désagrément subi. 
Réaction du client : C'est moi qui ai fermé le sachet. Merci pour l'info. J'y penserai la prochaine fois. 

Synchronisez votre discours en ligne et hors ligne

Les réseaux sociaux sont un prolongement de votre boulangerie et de votre magasin. Veillez à ce qu'il y ait une parfaite concordance entre les deux. Vous pouvez aussi faire la promotion en magasin d'actions organisées sur les réseaux sociaux. Et inversement, vous pouvez inciter les clients à aimer votre page Facebook en magasin ou via vos emballages. Des actions bien ciblées renforcent votre image en ligne et hors ligne. 

Évitez cependant de noyer le client sous une avalanche d'actions et de promotions. Racontez de chouettes anecdotes sur votre personnel, partagez des photos ou des vidéos de l'équipe au travail dans l'atelier, montrez les ingrédients que vous utilisez pour le pain... Raconter des histoires, c'est bien plus que simplement organiser des actions.

Partagez cet article via

Articles liés à l'actualité